juin 16, 2012


QUATRIÈME DE COUVERTURE

Jacob portman écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père, un juif polonais qui a été recueilli par la directrice d'un orphelinat pour enfants "parficuliers", situé sur une île du pays de Galles.. Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s'enfuit sous ses yeux. Bouleversé, Jacob part en quêtre de vérité sur l'île. en découvrant le pensionnat en ruines, il n'a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Et pourquoi vivaient-il ainsi reclus, cachés de tous ?





MON AVIS

Monumental !
Épique !
Merveilleux !

Je sors d'un roman qui m'a totalement troublé et m'a fait chaviré au gré des eaux sombres et mystérieuses de l'histoire. Une histoire qui, sous des airs légers de jeunesse insouciante, révèle une intrigue forte et ébouriffante.

Dès les premières pages, le ton est donné : le mystère sera la clé de voûte du roman tout entier. Jacob Portman nous livre la narration de son histoire, de ce qu'il a vécu d'extraordinaire, à l'instant même où il s'était "résigné à vivre une vie ordinaire". Tout au long de son récit, Jacob ponctue ses propos en se référant à des photographies qu'il a aperçu dans le passé, ou qu'il découvre en même temps que le lecteur. Car oui ! Une des grandes particularités (et force) de ce roman, est d'être rédigé à l'imparfait et au passé composé. Le lecteur n'a d'autres choix que d'être happé par le déroulement des évènements, qui se font de plus en plus oppressants, et d'être totalement immergé dans les arcanes d'un monde aussi impénétrable qu'énigmatique.

Et de mémoire de lecteur, on a jamais vu ça ! Les photos, insérées au coeur de scènes clés, parviennent à nous mettre mal à l'aise, à nous arracher un sentiment d'effroi ou à nous glacer les sangs (surtout quand on apprend que... euh enfin... non, je n'ai rien dit ^^).

Balancé au rythme d'une narration pétulante, le lecteur va de révélation en révélation, ne boudant aucun plaisir à en apprendre plus sur les enfants particuliers et sur la vie passée du grand-père de Jacob. Plus marquant encore, le roman permet de plonger dans un passé beaucoup plus réaliste, teinté d'une horreur vraie : la deuxième guerre mondiale.

Il est parfois difficile de rédiger un résumé sans trop en révéler et c'est un peu le cas pour Miss Peregrine et les enfants particuliers. Le moindre petit détail s'emboîte dans un vaste réseau d'indices et de découvertes qui, pris individuellement, gâcheraient le plaisir et la stupéfaction de la révélation finale. Un final, ma foi, des plus grandioses. Aussi lugubre que le roman tout entier, mêlé cette fois, à une flopée de sentiments poignants et d'émotions bouleversantes.

Un roman qui peut se targuer d'arracher à l'être-humain quelques pensées philosophiques ; de réfléchir, à travers une approche fantastico-jeunesse, aux atrocités dont l'être humain se rend coupable pour parvenir à ses aspirations, ou tenter d'échapper à ce qui le terrorise le plus.

Une histoire qui laisse sans nul doute présager un deuxième tome, que je m'empresserai de découvrir avec une frénésie non contenue.

Dernière petite info : Les droits du roman ont été acquis par Tim Burton et un film est prévu pour 2013 (oh oui ! oh oui ! oh oui !). En attendant, vous pouvez retrouver la bande-annonce du livre juste... ci-dessous :) (sous-titrée par moi, soyez indulgents ^^).



____________________________________________________

Auteur : Ransom Riggs
Date de parution : 31 mai 2012
Editeur : Bayard Jeunesse
Nombre de pages : 438
Prix France : 14,50 €
____________________________________________________

- BIG COUP DE COEUR -


5 commentaires:

Christine a dit…

Un billet qui en dit trop ou pas assez. Je suis très curieuse de savoir ce qui se cache derrière tout celà

lavoixdulivre a dit…

Il me fait envie depuis un bout de temps ! :)

Nathan a dit…

Ce livre me fait peur sans l'avoir lu mais ton avis me donne trop e nvie ! o.o

Lucille a dit…

Je viens de le feuilleter en librairie ; c'est un livre vraiment étonnant, il me fait si envie !

Et en plus, si Tim Burton veut en faire un film... :D

Anonyme a dit…

Je viens de le finir et etant fan de livre (à 14 ans) c'est l'un des rares livres que je ne voulais pas trop lire le soir.Mais je l'ai dévoré en 2 jour seulement, il est géniale, incroyable, fantastique, etrange ...