avril 30, 2011

COEUR DE JADE, Tome 2: Les brumes des Sources jaunes

QUATRIEME DE COUVERTURE

Il y a plus de 2200 ans, en Chine...
Tandis que les royaumes se déchirent, Coeur de Jade, Xian, Trois Vérités et l'impétueuse Lune de Sang luttent contre la secte des Masques.
Pour empêcher la résurgence du démon Shiryu, ils doivent aller là où aucun vivant n'est autorisé à pénétrer.
Ils doivent traverser les royaumes des morts, affronter les périls des Sources jaunes... et espérer en réchapper.




Date de parution: Janvier 2011
Editeur: Nouvel Angle/Matagot
Nombre de pages: 432
Prix France: 15 euros


MON AVIS

Mon précieux...
La fin du premier tome avait été si brutale et si frustrante que j'avais hâte de me plonger dans le deuxième volume des aventures de Coeur de Jade et de ses compagnons de tourments.
Il était là, dans mes mains, la couverture brillant à chaque réverbération de la lumière.
Je l'ai regardé quelques minutes, j'ai fait tourné les pages pour m'imprégner de leur odeur et, une fois repu de leur délicat parfum, j'ai commencé ma lecture...

Ce deuxième tome démarre sur un prologue qui nous livre des informations sur le passé de Xian (dont on comprend très vite que la couverture le représente).
Une fois cet enrichissant prologue passé, l'histoire reprend exactement là où elle s'était arrêtée (OUF !).

Les mercenaires sont parvenus à s'emparer de la tête de Poing de Bronze, un ancien ennemi occis par  Coeur de Jade. Mais ni cette dernière, ni ses amis ne comprennent la convoitise de la secte des Quatre-Vingt-Un Masques pour cette relique, ni en quoi elle pourrait être utile à ses sbires.
Pour tenter de découvrir la vérité, ils entreprennent un long voyage qui les mènent au sommet du Mont Huashan. Là, il rencontre Mort Incarnée, un puissant fangshi gardien d'une porte menant aux Sources Jaunes, au coeur des Dix Enfers.
Ensemble, ils entament alors leur descente au centre de la terre pour tenter d'obtenir des réponses de ceux qui les possèdent.
Mais il faut faire vite, l'ennemi fomente et entrevoit sa possible victoire. A travers tout le Zhongguo, il recrute des alliés et forge de précieuses alliances pour parvenir à son but ultime... La renaissance du démon Chiyou, le Sanguinaire !

Ce deuxième tome a réussi encore une fois à me plonger au coeur d'une Chine dont je ne soupçonnais jusqu'alors rien.
La première partie du livre est moins agîtée que dans le premier tome. Les révélations prennent le pas sur l'action et, même si certains passages paraissent un tantinet trop longs, ce n'est rien comparé à ce que l'on ressent à chaque nouvelle part de vérité dévoilée.
On se surprend plus d'une fois à tendre l'oreille et à baisser la tête pour s'immiscer plus profondément dans les murmures des aveux, des confidences et des déclarations qui nous mènent sur le chemin de la vérité.

L'ambiance générale est plus oppressante et plus sombre, la tension et les enjeux sont clairs et évidents.
Ce côté sombre se manifeste par une magie et un ésotérisme beaucoup plus présents et régulièrement abordés.

De sa pétillante plume, l'auteur nous délivre petit à petit les pièces d'un puzzle qui commence à se compléter dans notre esprit. On commence à comprendre, mais certains détails nous échappent encore (normal, le meilleur pour la fin, puisqu'il y a un troisième tome ^^).

C'est avec un énorme plaisir et mille questions en tête que je me suis replongé dans la quête de Coeur de Jade, de Xian, de Trois Vérités et de Lune de Sang (pour ne citer qu'eux) et je dois dire que la qualité de ce deuxième tome dépasse encore celle du premier.

Je salue encore une fois le travail de l'auteur qui nous livre, en fin d'ouvrage, un Carnet de Voyage plus que complet qui permet au lecteur de remettre de l'ordre dans des notions qui pourraient parfois ne pas sembler très claires. Bien que, finalement, je me sois plus senti cette fois moins perdu au milieu de ce flot de prénoms asiatiques (ben oui, on finit par s'y faire ^^).
J'ai beaucoup apprécié aussi la présence de quelques pages supplémentaires et totalement inattendues qui ont été, pour moi, comme des "scènes coupées au montage", des bonus non indispensables à la compréhension de l'histoire, mais toujours appréciables :)

En bref, que du bon pour ce deuxième tome.
L'histoire de Coeur de Jade sort vraiment de ce que j'ai l'habitude de lire, non seulement de par les personnages, mais aussi de par les lieux dans lesquels l'action se situe.

Encore une fois, coup de coeur pour la couverture brillante qui est juste... sublime !

Un très grand merci à Mathilde, des éditions Nouvel Angle/Matagot pour cette découverte BIS :)

- Très bon -

avril 28, 2011

Vincent Villeminot en vidéos

Deux petites vidéos dans lesquelles Vincent Villeminot nous parle de son incroyable, son fascinant, son haletant, son palpitant roman (houlà, que de "-an"), INSTINCT, dont vous pouvez retrouver ma chronique ICI.

La première est un mini "Confessions Intimes" ^^



La deuxième est une interview réalisée dans les studios de RTL, que je n'ai malheureusement pas réussi à intégrer à l'article sans qu'elle ne se lance automatiquement.
Je vous invite donc à cliquer sur le lien ci-dessous pour la visionner directement sur le site d'RTL:



!!! ATTENTION !!!
Ne regardez pas cette deuxième vidéo si vous désirez conserver intacte la surprise et la découverte du roman.
L'auteur et le journaliste ne spoilent pas vraiment, mais les grands thèmes du roman sont abordés ainsi que certains traits des personnages principaux. Considérez-vous prévenus ^^

a

avril 24, 2011

INSTINCT de Vincent Villeminot

QUATRIEME DE COUVERTURE

Il y a une métamorphose en chacun de nous...
Tim ne garde qu'un souvenir troublant de l'accident. Quand il a repris conscience, il était une bête féroce, avide de chasse et de sang.
A-t-il rêvé?
Ce n'est pas l'avis du professeur McIntyre, psychiatre singulier, qui l'emmène dans son institut de recherche où vivent d'autres initiés, tous sujets à des métamorphoses animales. C'est là que Tim rencontre Shariff et surtout Flora, une jeune fille séduisante et insaisissable...

Date de parution: Avril 2011
Editeur: Nathan (BLAST)
Nombre de pages: 373
Prix France: 13,90 euros


MON AVIS

Un truc de fou... !
Un truc de dingue... !
Un truc de MALADE... !

Je me souviens de ma conversation avec Anne Sophie lorsque Samia, attachée de presse chez Nathan Jeunesse, m'a proposé ce livre en SP:

MOI - Bah les histoires de vampires et loups-garous, c'est pas trop mon truc, alors des ados qui se transforment en animaux, bof quoi...
ANNESO - Maiiisss siiii... Allez prends-le ! On le lira ensemble *-*
MOI - Bon ok! Voyons ce que ça donne :)

Ce que ça donne ?
Ca ne donne pas, ça vous enlève !
Car pendant 373 pages, j'ai eu LE SOUFFLE COUPE !

Ce roman est un condensé d'action, de rebondissements et de remise en question psychologique, le tout rédigé d'une main experte, avec une cohérence et une crédibilité sans faille.

Aujourd'hui, beaucoup d'auteurs nous proposent des histoires dans lesquelles des ados ordinaires se découvrent soudain une nature hors du commun, des pouvoirs extraordinaires, une destinée incroyable et héroïque... Et souvent, il suffit de quelques pages aux personnages principaux pour accepter leur nouvelle différence. 
Instinct ne fait pas du tout partie de ce genre de roman formaté, prémâché, ou tout s'accepte trop rapidement et trop facilement.

Certes Timothy Blackhills a eu l'impression, pendant quelques heures, d'avoir été un Ursus arctos horriblis (ben oui, un Grizzly quoi!), mais il était en état de choc. Il vient de perdre ses parents et son frère dans un accident de voiture dont il est le seul à avoir réchappé et en plus, il ne se souvient absolument pas de ce qui a provoqué cet accident... BLACKOUT total !
Et ce n'est certainement pas parce qu'un vieux fou, fût-il psychiatre, lui raconte que, pendant ces quelques heures, il a REELLEMENT été un Grizzly, qu'il va soudain y croire et se prendre pour ce genre d'ados hors du commun, aux pouvoirs extraordinaires et à la destinée incroyable et héroïque.
Non... Timothy veut surtout découvrir la vérité (et aussi échapper à un flic particulièrement soupçonneux qui le suspecte d'avoir sa part de responsabilité dans l'accident) et pour ça, il décide de suivre ce vieux fou, le professeur McIntyre, à l'Institut de Lycanthropie, au coeur des Alpes françaises.
Là, il fait la connaissance de Flora et de Shariff, ses deux nouveaux colocataires. Des anthropes (c'est comme ça qu'on les appelle) qui subissent,  eux aussi leur "métamorphantropie".

Les bases sont jetées... L'histoire démarre (même si elle avait déjà bien démarré avant son arrivée à l'Institut) et la suite du roman est EPOUSTOUFLANTE !

Les personnages sont véritablement captivants, certains plutôt sombres et mystérieux, d'autres philosophants avec un orgueil modéré, d'autres encore dégageant un sentiment chaleureux et bienveillant. Mais TOUS ont cette profondeur d'âme qui fait qu'un personnage est résolument touchant, désirable et fascinant.
Autour des trois personnages principaux, viennent se greffer une multitude d'informations sur l'Institut de lycanthropie (et les activités et recherches que ses employés et pensionnaires y mènent) et sur les ennemis dudit Institut.
Car que serait un bon roman sans l'incarnation du gentil et du méchant ? Du bon et du mauvais ? Du bien et du mal ?
Dans cette histoire, les méchants ne sont pas QUE méchants... Ils ont eux aussi cette profondeur caractéristique de la vraie fascination. En moins intense bien sûr, il ne faut pas s'éprendre davantage pour les méchants que pour les gentils :)

Bref, je suis resté littéralement scotché aux pages de ce roman !
Je l'ai commencé jeudi soir et je l'ai terminé samedi, dans l'après-midi.
Tout est suspense, tout est questionnement. Tout est fort, intense, vif et, parfois, violent (j'ai été choqué à plusieurs reprises).

Un très grand merci à Samia, des éditions Nathan; à AnneSo, pour avoir insisté (si peu) pour que je lise ce livre; et surtout merci, TRIPLE MERCI à Vincent Villeminot, pour avoir écrit un roman dont l'histoire est aussi foudroyante qu'imprévisible (comment ça foudroyant et imprévisible ça veut dire la même chose ?).

Pour l'heure, je le dis haut et fort, Instinct est mon PLUS GROS COUP DE COEUR de l'année 2011 !
Sans doute jusqu'au tome 2 ^^

Je vous invite à cliquer sur le logo ci-dessous pour lire la chronique rédigée par Anne Sophie (LC)

- IN LOVE -

avril 23, 2011

THE PRODIGIES - Le film

Le 8 juin prochain, sortira l'adaptation en film d'animation du roman de Bernard Lenteric:

L'animation du film a été dirigée par les studios MARVEL et je trouve le résultat EPOUSTOUFLANT !

A coup sûr, j'irai voir ce film !
Et vous?


a

avril 22, 2011

De ma WishList à ma PAL

RESUME

Gwendolyn est une lycéenne comme les autres.
Bon, d'accord, elle voit des fantômes dans les couloirs de son lycée, mais d'abord elle n'en voit qu'un, et puis personne n'est parfait.
Pour le reste, c'est le grand ordinaire, avec des profs barbants, une mère exigeante, des frères et soeurs casse-pieds...
Mais lorsqu'elle se retrouve soudain projetée au début du siècle dernier, Gwendolyn panique. Ca ne dure pas très longtemps, mais quand même ! Elle qui se croyait banale s'avère être marquée du sceau des veilleurs du temps. De ceux qui voyagent à travers les âges pour accomplir de mystérieuses missions.
De quoi sortir du train-train quotidien...




Je n'ai pas pu résister... ^^

Il était disponible dans ma librairie et je n'ai même pas eu le temps de réfléchir que j'étais déjà dans la rue, le bouquin dans un sac, le sac dans la main (hu hu!)

La couverture est tout simplement magnifique et le résumé donne vraiment envie de se plonger immédiatement dans l'histoire.

Mon avis dans (presque) pas longtemps :)
a

avril 21, 2011

Nouveau challenge: READ IN ENGLISH


Challenge "outre-atlantique" lancé par petit-lips.

La bannière est superbe est le challenge est "libre" (pas de nombre de romans minimum à lire).
Un classement sera effectué à la fin du challenge, c'est à dire le 6 mai 2012.

Il vous reste une dizaine de jours pour vous inscrire, les inscriptions seront clôturées le 30 avril prochain.
Cliquez simplement sur l'image pour vous inscrire.

Moi j'en suis... Et vous? :)

avril 20, 2011

COEUR DE JADE, Tome 1: Le secret des masques

QUATRIEME DE COUVERTE

Il y a plus de 2200 ans, en Chine...
Pour venger sa famille, Su Yi, une jeune villageoise, lie un pacte avec le dragon Dao Long. Elle devient Coeur de Jade, justicière implacable.
Des années plus tard, face à une menace ancestrale à laquelle elle semble liée, la guerrière sort de sa solitude et renoue avec d'anciens compagnons. Contre la secte des Masques, elle joue son destin, son âme...





Date de parution: Septembre 2010
Editeur: Nouvel Angle (Matagot)
Nombre de pages: 336
Prix France: 15 euros


MON AVIS

La Chine, il y a 2200 ans...
Su Yi, une jeune fille de 15 ans, voit sa famille et les habitants de son village se faire massacrer sous ses yeux. En une nuit, sa vie toute entière bascule et sombre dans le désarroi et le désespoir.
Su Yi parvient néanmoins à s'enfuir. Terrifiée, elle court, encore et encore... Jusqu'à parvenir à l'antre d'une caverne dans laquelle elle rencontre le dragon Dao Long, qui la fera renaître sous le nom de Coeur de Jade.

Des années plus tard, ce nom devient connu de tous et la réputation de Coeur de Jade n'est pas des plus enviables. Pourtant, alors que l'ombre d'un ancien ennemi vaincu semble à nouveau planer sur elle, elle va devoir retrouver ses anciens alliés, Xian et Trois Vérités. Ensemble, ils auront à traverser le Zhongguo, pour tenter de découvrir et d'atteindre les instigateurs d'un danger qui semble grandir de jour en jour. Un danger auquel, elle le sait, son destin est intimement lié.

Ce roman est une mine d'or d'action et de rebondissements !
Pas un seul instant on ne sent poindre l'ennui... Au contraire, de page en page, on est happé par un torrent d'efforts, d'exploits et de révélations qui font grimper une soif de réponses, un besoin de connaître le mystérieux et profond complot qui se trame dans cet univers asiatique datant de plus de deux siècles.

Chacun des protagonites possède une personnalité vraie et distincte, enrubannée d'un tissu d'émotions et de souvenirs complexes qui leur offrent à chacun une profondeur tangible et délicate.

Le prologue débute sur cette nuit de cauchemars qui marque le début de la destinée de Coeur de Jade avant que le premier chapitre ne nous projette à des années de ces tragiques évènements.
Pour comprendre ce qui s'est produit dans cet intervalle, Kritoff Valla a ponctué ce premier tome de flashbacks, qui n'en sont pas vraiment. Intégrés à la narration de l'histoire, ils nous laissent deviner les bouleversements politiques et militaires, mais aussi personnels, survenus depuis dans la vie de Coeur de Jade. Sans trop nous en dévoiler, ils nous repaissent d'un passé qui nous est totalement inconnu mais qui nous aide à comprendre les tourments du présent dans lequel les personnages évoluent.

Une seule chose rend parfois l'histoire difficile à suivre: la présence de nombreux mots et noms de personnages à consonance asiatique. 
On s'y perd parfois, on ne sait plus très bien qui est qui ou qui est quoi et plusieurs fois, on pense aller vérifier sur Google la signification d'un mot étranger qui nous échappe totalement.

Heureusement, une trentaine de pages, en fin d'ouvrage, nous aident à mieux intégrer ces éléments.
Magnifiquement illustrés, ce Carnet de Voyage illumine nos pas et nous aide à comprendre une foule de choses qui pouvait paraître indéchiffrable. 
Le contenu du recueil revient sur les personnages, les lieux et les royaumes combattants et nous offre un lexique des termes employés au cours de cette aventure.

De plus, la couverture est tout simplement magnifique et, selon l'angle et la luminosité environnante, elle nous donne vraiment l'impression qu'au loin, dans le paysage, les rayons du soleil rougeoient et interceptent la silhouette de Coeur de Jade pour l'illuminer d'une perceptible rage vengeresse.

Arrivé à la fin du roman, c'est la frustration totale !
"Non, IMPOSSIBLE! Ca ne peut pas s'arrêter là!"

Eh bien si, ça s'arrête là!
Mais heureusement, j'ai déjà le tome 2 sous la main ^^

Et je termine cette chronique en remerciant sincèrement Mathilde, des Editions Nouvel Angle/Matagot pour cette découverte que j'ai dévoré avec énormément de plaisir :)

- Très bon -

avril 16, 2011

PAGE CONCOURS OUVERTE !

La page du nouveau concours est maintenant OUVERTE !
Cliquez sur le lien CONCOURS dans la liste des onglets pour la découvrir.

Le jeu en lui-même ne sera officiellement lancé que le lundi 18 avril à 19H00.
Mais vous pourrez d'ores et déjà prendre connaissance des nouvelles règles du jeu :)

Alors... Heureux?

a

LA VILLE ENCHANTEE

QUATRIEME DE COUVERTURE

Juillet 1875. Semur, paisible ville fortifiée de la Haute-Bourgogn, est le théâtre d'étranges phénomènes. Un beau matin, ses habitants sont chassés par une force irrésisistible, et voient leur cité animée par des présences d'une effroyable familiarité: leurs chers disparus, qui reprennent droit à la vie tant les vivants leur en semblent indignes.









Date de parution: Avril 2011
Editeur: Rivière Blanche
Nombre de pages: 192
Prix France: 17 euros


MON AVIS


«Vive l'argent, criait Jacques, il n'y pas d'autres bon Dieu!»
Et une autre criait d'une voix perçante: «C'est plus qu'il n'en faut pour faire sortir les morts de leur tombe!»

Imaginez qu'un jour, des mots se mettent à clignoter sur les portes de la cathédrale de votre ville.
Imaginez que sous vos yeux, apparaisse, en lettres flamboyantes, un avis vous sommant de quitter les lieux, pour laisser la place à «ceux qui savent le vrai sens de la vie. Nous autres, LES MORTS».

Imaginez que le lendemain, vous vous réveillez dans une matinée ténébreuse, avec l'intime conviction qu'il vous faut partir, abandonner votre foyer et quitter la ville.
Imaginez que vos pieds vous portent jusqu'aux lourdes portes des remparts de la ville et que, dès lors que tous les habitants en ont franchi le seuil, celles-ci se referment lourdement sur vous.

C'est la mystérieuse expérience que vont vivre les citoyens de la ville de Semur.
Poussés hors les murs de leur cité, Martin Dupin, le Maire de la ville et certains de ces (proches) citoyens vont, tour à tour, faire le récit de leur mystique aventure.

Et ce sont des témoignages chargés d'intenses émotions que chacun d'entre eux nous offre.
Dans cette histoire, pas de héros bravant le danger pour briller par sa bravoure. Certes, le Maire de Semur, Monsieur Dupin, se distingue comme étant un meneur qui prend sa fonction administrative très à coeur et qui répond, quoiqu'il arrive, du sort de ses citoyens, mais il reste malgré tout un homme et, comme tous les autres témoins de cette épreuve, il laisse l'émoi de son coeur s'épancher dans un récit qu'il veut aussi sincère que précis.

L'atmosphère générale du livre est oppressante et mélancolique.
Les habitants de Semur sont tiraillés entre l'angoisse et le désarroi de se retrouver ainsi aux portes de leur ville et l'ardente envie de retrouver leurs bien-aimés disparus. Car tous le savent, tous le sentent, ce sont leurs défunts proches qui se sont emparés de leur ville.

Mrs Oliphant a rédigé cet ouvrage d'une main majestueuse et le plaisir de cette lecture est décuplé par la magie d'un ancien français, suave et poétique, disparu depuis des décennies.

Chaque récit est empreint de sentiments aussi soutenus que violents et on se retrouve balloté entre le questionnement constant, l'appréhension grandissante et l'abattement communautaire.

Un texte maîtrisé par une noble plume que je vous recommande de découvrir.

Moi en tout cas, je remercie sincèrement les éditions Rivière Blanche, pour cette première collaboration lecteur/éditeur qui m'a autant surpris que troublé.

Je n'aurais pu espérer meilleur roman pour commencer cette nouvelle aventure littéraire :)

Mon passage préféré:

«Mon coeur s'élançait comme un oiseau qui s'échappe de sa cage. Etourdi de joie et de crainte, de joie surtout, je tombai comme évanoui sur une chaise. Elle! c'était elle! Je l'appelai par son nom. Les vivants n'auraient pu m'entendre car le bonheur étranglait ma voix, mais il n'est pas besoin de paroles quand on se rencontre coeur à coeur. [...] Je m'agenouillai sur le plancher à la place que frôlaient ses pieds. Sa présence m'enveloppait tout entier. Je ne voyais pas ses yeux, je n'étreignais pas ses mains. A quoi bon? Elle était plus près de moi que jadis lorsque je la serrais dans mes bras»
- Très bon -



avril 15, 2011

J-3

Le prochain concours débutera déjà dans 3 petits jours !

Mais il vous reste encore un peu plus de 48 heures pour vous inscrire (les inscriptions seront clôturées dimanche prochain à minuit).

Pour ce faire, plusieurs solutions:

- Rédigez simplement un commentaire à la suite de ce message;
- Répondez au sujet Livraddict du concours ---> ICI
- Envoyez un mail à l'adresse suivante: jullienc@live.fr

Dans tous les cas, n'oubliez pas de mentionner le pseudo sous lequel vous participerez au concours :)

Pour le cadeau à gagner, aucune inquiétude, il conviendra avec certitude à TOUT LE MONDE !

Rendez-vous lundi 18 avril à 19H00!
En attendant, ne soyez pas trop impatients... Vous risqueriez de finir complètement FOUS ^^

Nouvelle page

Un nouvel onglet s'ajoute à ceux qui trônaient déjà fièrement en-dessous de la bannière du blog.
Accueillez comme il se doit la page PART. & PARTES :)

Non des moindres, cette page dresse la liste des PARTenaires de ce blog et des PARTEnariatS obtenus par ces partenaires (rendons-leur grâce ^^)

Au fil du temps, vous y trouverez donc tous les ouvrages "chroniqués" (suite à une collaboration littéraire) :)

a

Nouvelles entrées dans ma PAL

Merciiiiiiii à qui se reconnaîtra pour ces sublimes cadeaux :)

a

avril 13, 2011

L'APPRENTI EPOUVANTEUR, Tome 1

DEUXIEME DE COUVERTURE

Thomas Ward, le septième fils d'un septième fils, devient l'apprenti de l'Epouvanteur du comté.
Son Maître est très exigeant. Thomas doit apprendre à tenir les spectres à distance, à entraver les gobelins, à empêcher les sorcières de nuire...
Cependant, il libère involontairement Mère Malkin, la sorcière la plus maléfique qui soit, et l'horreur commence...








Date de parution: Mars 2005
Editeur: Bayard Jeunesse
Nombre de pages: 275
Prix France: 11,90 euros


MON AVIS

 "Attention! 
 Histoire à ne pas lire la nuit..." 

Une accroche en quatrième de couverture qui donne forcément envie :-)
Bon, il s'agit d'un roman jeunesse, on sait donc bien sûr qu'on ne va pas réellement avoir peur.
Mais on se laisse tenter quand même ^^

On en entend tellement de bien qu'on achète d'un coup les trois premiers tomes;
Quelques semaines plus tard, tout fébrile, on commence à lire le premier de ces tomes;
On lit la nuit, on lit le jour, on tourne les pages... et on se prend un vraie claque !
Parce qu'on vient de lire 275 pages mais BON SANG, on a pas bougé de chez soi!

Le "ON" en question, évidemment, c'est moi ^^
Et je dois dire que je suis plutôt frustré et assez déçu.

L'histoire est originale: le septième fils d'un septième fils, Thomas Ward, devient l'apprenti de l'Epouvanteur du comté. A mesure que le temps passe, il reçoit les enseignements de son Maître et tente de se conformer à chacune de ses demandes et recommandations. Malheureusement, il va commettre une erreur au cours de son apprentissage. Une erreur qui, si elle lui semble au départ sans importance, va se révéler d'une extrême gravité et entraîner de terribles conséquences.

L'ennui, c'est que la structure de l'histoire est beaucoup trop "carrée" et "plate".
Sans qu'on puisse décrire avec précisions les évènements qui vont se produire, on les sent tout de même prévisibles et rien ne réussit à nous surprendre.
Aucun suspense, aucune émotion, aucune intensité.

Le livre est pourtant très bien écrit et le deuxième avertissement en quatrième de couverture est plus vrai que le premier:

 "Cet ouvrage comporte des scènes susceptibles de heurter la sensibilité de trop jeunes lecteurs" 

Et il faut l'avouer, certaines scènes m'ont glacé le sang (alors que je suis un lecteur de 26 ans ^^)! Malgré leur description légère (c'est un roman jeunesse), elle étaient suffisamment horribles pour me faire tordre les jambes et les bras, par dégoût ou par empathie.

Je ne peux pas dire que j'ai détesté, ce n'est pas un mauvais roman.
Au contraire, et c'est justement ce qui est frustrant, il est merveilleusement rédigé et bourré de très bonnes idées originales... Simplement, je ne suis jamais réellement entré dans l'histoire au point d'en faire partie et d'avoir l'impression de la vivre en même temps que ses personnages.

Malgré tout, le caractère énigmatique du mini-prologue, me donne envie d'en savoir plus. Car je suis persuadé que cette saga ne peut réellement s'apprécier qu'en abordant les tomes suivants et en continuant à suivre Thomas Ward dans la suite de son apprentissage. On sent qu'il est nécessaire de poursuivre l'histoire pour pouvoir se l'approprier.

De toute façon, on se pose beaucoup trop de questions pour ne pas avoir envie d'en connaître les réponses.
Et puis, en plus, j'ai acheté les trois premiers tomes et un ami m'a offert le quatrième ^^

J'espère juste que le volume suivant m'emmènera un peu plus loin et aura un tempérament un peu plus prononcé que le premier :)
- Mouais... -

avril 12, 2011

Problèmes d'affichage?

Je viens de remarquer que selon le navigateur utilisé, la mise en page de mon blog différait un peu.

Personnellement, je suis sur Mac et j'utilise Safari mais je me suis rendu compte que sous Firefox, certaines phrases ne semblent pas à leur place et sont totalement décalées.
Est-ce que c'est pareil chez vous?

N'hésitez pas à me laisser un commentaire pour m'en faire part, que j'essaye de régler ce problème au plus vite.

Merci à tous :)

a

avril 11, 2011

Nouvelles entrées dans ma WishList :)

Aux Editions MILAN - Rouge Rubis (Kerstin Gier)

Gwendolyn est une jeune Londonienne comme les autres. Elle vit avec sa famille, essentiellement féminine, dans une vieille demeure aussi guindée que la grand-mère Lady Arista. Sa cousine Charlotte est appelée à un grand destin, avec le pouvoir de sauter dans le passé. Mais contre toute attente, c’est Gwendolyn qui hérite de ce gène du temps. Elle devient le Rouge Rubis dans une ligne de douze hommes et femmes, permettant ainsi, avec quelques gouttes de son sang, de fermer une chaîne séculaire. 
Mais quelques problèmes sont auparavant à régler : réguler des voyages intempestifs dans la grande Histoire de Londres, apprivoiser Gidéon de Villiers son bel alter-ego, apprendre à marcher avec une robe à crinoline, récupérer le sang perdu des autres « pierres précieuses » du cercle, etc. Et plus fondamentalement, Gwendolyn commence à se poser la grande question : la confrérie des Veilleurs, dirigée depuis le XVIIIème siècle par le Comte de Saint-Germain, a-t-elle des intentions réellement avouables ?





Aux Editions ROBERT LAFFONT - Le Passage (Justin Cronin)

A son père, écrivain, qui lui demandait quel livre elle aimerait lire, la jeune Iris Cronin répondit : 'L' histoire d'une fille qui sauve le monde.'
Ainsi germa dans l'esprit de Justin Cronin l'intrigue du Passage, la fascinante épopée qui a créé l'événement l'été dernier dans les pays anglo-saxons. À mille lieues deshistoires de vampires pour adolescents, Justin Cronin, sortant du cadre purement littéraire de sesromans précédents, nous présente des monstres à glacer les sangs, et la description merveilleusement angoissante d'une Amérique post-apocalyptique.











avril 09, 2011

INSIDE OUT, Tome 1: Enfermée

QUATRIEME DE COUVERTURE

Dans le monde entièrement clos où vit Trella, ce monde qu'on appelle le Cube, il n'y a ni avenir ni issue. Pas de rébellion possible, sauf à finir dans la Broyeuse. Et ceux qui voudraient lui faire croire le contraire en murmurant qu'il existe une Porte cachée quelque part, dans les entrailles du Cube, sont juste d'immondes trafiquants d'espoir. D'ailleurs, elle veut le prouver.
Voyageuse clandestine prête à affronter l'interdit, elle se lance alors dans la quête impossible: trouver la Porte...







Date de parution: Mars 2011
Editeur: Harlequin (Collection Darkiss)
Nombre de pages: 498
Prix France: 11,90 euros


MON AVIS

Des gens enfermés dans un cube...
L'obsession de trouver une sortie...
L'espoir de connaître le monde extérieur...
Ca ne vous rappelle rien?

Mais si, souvenez-vous! "THE ISLAND", ce film sorti en 2004, (avec à l'affiche Ewan McGregor et Scarlett Johansson) dans lequel une masse de population était enfermée dans un gigantesque complexe totalement clos, tous ignorant de quoi était fait l'extérieur du complexe dans lequel ils évoluaient. Certains privilégiés étaient tirés au sort (par un jeu de hasard) et emmenés sur une île paradisiaque, hors de la vie du complexe. D'autres, un peu plus rebelles (Ewan McGregor), étaient convaincus de l'existence d'une sortie permettant d'atteindre l'extérieur sans attendre d'être sélectionnés par le jeu.

Quand j'ai abordé Inside Out, je me suis demandé si j'allais retrouver le même type d'ambiance et les mêmes évènements que dans ce film. En réalité, la seule similitude qui réside entre eux s'arrête au fait que les habitants de l'Intérieur ignore tout de ce qui se trouve à l'Extérieur.

Tout le reste est totalement différent !

Il y a de ces romans pour lesquels on a besoin de quelques pages (parfois quelques chapitres) avant de vraiment s'immerger dans l'histoire. Inside Out n'en fait pas partie.
Dès les premières pages on est happé par le déroulement de la vie de Trella, à l'Intérieur du Cube.
Et plus l'histoire avance, plus on se pose de questions, plus on a envie de connaître les réponses, plus on tourne les pages sans réfléchir au temps qui passe autour de nous.

Maria V. Snyder est maîtresse du suspense. Elle libère les informations les unes après les autres, mais dans un ordre suffisamment étudié pour nous embrouiller encore plus et faire s'écrouler toutes nos théories. Elle est aussi grande disciple de la frustration, en nous faisant plusieurs fois miroiter un véritable espoir qu'elle nous arrache ensuite avec une brutalité déconcertante.

L'histoire en elle-même m'a beaucoup surpris et énormément plu. Il s'agit là d'un univers très complexe, qu'on a parfois un peu de mal à intégrer, mais qui est parfaitement maîtrisé et dans lequel les dialogues autant que les situations sont crédibles... Rien n'est farfelu!

Quelques inconvénients cependant

- Certaines scènes sont parfois maladroitement détaillées et donc difficiles à visualiser. Il m'est arrivé de relire plusieurs fois un passage sans jamais parvenir à imaginer la scène.

- L'histoire regorge de secteurs et de quartiers nommés d'une lettre et d'un chiffre (H1, G4, F2, A1, B1, etc.), si bien qu'il est IMPOSSIBLE de s'imaginer avec précision où se trouvent tous ces endroits dans le complexe du Cube, même ceux qui sont récurrents.

- J'ai noté une bonne douzaine de fautes d'impression qui ont un peu entaché ma lecture.

Ceci dit, c'est un roman que j'ai beaucoup aimé. 
Crédible, haletant, et surtout, qui n'a absolument pas tiré en longueur.
Chaque scène trouve sa place et chaque évènement a son importance.
Et puis, la fin est totalement imprévisible et arrive sans prévenir, comme un boulet de canon qu'on n'aurait pas entendu siffler avant qu'il ne s'écrase juste devant nos pieds !

Les dernières pages nous offrent un aperçu du Tome 2 qui sortira en décembre.
Je nes les ai bien sûr pas lues, sinon comment réussir à tenir 8 mois pour connaître la suite?
- Très bon -

PS: Merci à Charly pour ce cadeau 1/3 ^^
a

avril 07, 2011

Strom, Tome 1: Lecture commune

Petite LC que je vous propose sur Livraddict.
J'ai vu que pas mal de gens voulaient lire ce livre et je pense que ça pourrait faire une bonne LC.

Et en prime, je vous offre une bannière :)

Cliquez sur la bannière pour accéder au sujet sur Livraddict


a

avril 06, 2011

Concours remporté par Korto

Le premier concours vient de se terminer, remporté très rapidement par Korto!
Le livre qu'il a choisi est: Inside Out, de Maria V. Snyder (que je suis justement en train de lire ^^)

Encore félicitations à lui !!!

a

avril 05, 2011

Spirou n°3808

Reçu hier dans ma BAL (je suis abonné ^^)

Au sommaire:

> Tamara
> Seuls
> Aria
> Garage Isidore
> Cédric
> Mélusine
> Le chômeur et sa belle
> Le labo
> Sam
> Nelson
> Ralph Azham
> Tash & Trash
> Givrés !
> Game Over
> Les Nombrils

52 pages de bonheur intense!
Particulièrement avec le gag des Nombrils :P


- Vraiment très bon -

Challenge Magie & Sorcellerie littéraires

Avec un nom comme celui-là, l'idée ne pouvait que me plaire!

Anne-Sophie et Ellcrys sont les instigatrices de ce challenge destinés aux fanatiques de pouvoirs surnaturels, de sorciers dérangés et autres créatures féériques hantant les sous-bois.

Le but: lire un certain nombre de romans orientés magie et sorcellerie avant le 31 mars 2012.

Trois niveaux vous sont proposés (devinez lequel j'ai choisi ^^):

Apprenti sorcier: lire un à deux livres
Sorcier diplômé: lire trois à quatre livres
Magicien confirmé: lire cinq livres ou plus

Et avec ça, de jolies bannières pour égayer vos blogs ^^
Mais qu'attendez-vous pour vous inscrire?

Comment? ...
Le lien? ...
Ah oui ... ICI !




a

avril 03, 2011

Page CONCOURS ouverte !

TADAAAAAAAAA !!!!!!!!
Je vous laisse découvrir la page concours ICI :)

a

100 FANS !

BRAVO A TOUS !!!

103 fans en moins de 48h !
Je n'espérais pas que les choses aillent si vite... :)

Encore quelques minutes de patience, je peaufine la mise en page du CONCOURS.

Restez attentifs :)

a

Nouvelle entrée dans ma PAL

Cliquez sur l'image pour accéder au résumé Livraddict





Et cette fois je n'y suis pour rien
Enfin, presque ^

Souhaitons la bienvenue à un livre qui me fait de l'oeil depuis un bon moment:


Je pense que celui-ci sera ma prochaine lecture :)

a

avril 02, 2011

Petite précision

Juste parce que je pense m'être mal exprimé...

Le concours n'aura PAS lieu sur Facebook !
Une nouvelle page spécialement conçue pour l'occasion (je suis en train d'y travailler) sera mise en ligne.

Vous aurez accès à cette page directement à partir de mon blog.

L'attente des 100 fans sur la page Facebook n'est qu'une sorte de décompte :)
C'est aussi une manière de s'assurer que nombre d'entre vous pourront suivre l'actualité du blog.

Mais il n'est PAS nécessaire d'être fan de la page Facebook pour participer au concours :)

Patience, Patience, disais-je donc ^^

a

Très bientôt...

Plus que 37 petits J'AIME sur la page Facebook et le premier concours commencera...

Et bonne nouvelle!
Je peux d'ores et déjà vous dire que VOUS choisirez le livre que VOUS gagnerez :)

Patience, Patience... !

a

avril 01, 2011

LES POULETS DU KENTUCKY

Elle, c'est Garcia, une fliquette de choc au caractère bien trempé. Lui, c'est Pepper, fraîchement débarqué de l'Académie de Police où il ne serait jamais entré s'il n'avait pas été pistonné (un père gouverneur, ça aide), un « rookie » d'une bonne volonté désarmante mais d'une maladresse totale.
Ce duo improbable va devoir faire équipe, contraint et forcé, pour faire régner l'ordre et la loi dans un petit comté du Kentucky où toute l'économie locale repose sur l'industrie gallinacière. Outre les voleurs de poules, nos deux poulets vont devoir se coltiner les malfaiteurs les plus barjos et les serial killers les plus déjantés, au travers de gags à l'humour délirant et gore.

Editeur: Dupuis
Nombre de pages: 48
Prix France: 10,45 euros


- Vraiment très bon -


Cette série, je l'avais découverte en même temps que des milliers d'autres lecteurs lorsqu'elle a fait son apparition dans le magazine Spirou, en 2008.

Dès la première planche, j'ai adhéré, je suis devenu FAN !

Garcia: la poulette latino, habituée au crime et aux situations dangereuses; rigoureuse dans la vie et au boulot (même si elle essaye parfois de tirer avantage des situations).
Pepper: le boulet pistoné par son père pour entrer dans la police. Gaffeur comme personne, il parvient à faire tourner au désastre la plupart de leurs missions, tout en ayant la sensation du travail bien fait ^^.

Derrière ses planches d'humour, se dessine aussi une vrai trame scénaristique. Chaque gag peut se lire indépendamment des autres, mais pour entamer le tome 2, il sera nécessaire d'avoir terminer le tome 1.

Un petit bijou dont les amateurs de BD humoristiques se délecteront de la première à la dernière page :)


Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Cliquez sur l'image pour l'agrandir









LE GRIMOIRE MALEFIQUE

QUATRIEME DE COUVERTURE

Il existe un livre maudit, écrit par le diable en personne.
Sa couverture est plus noire que la nuit la plus sombre. 
Les mots y sont écrits en lettres de sang.
Ce grimoire maléfique est caché dans une abbaye où des moines le maintiennent prisonnier.
S'il en sort un jour, les pires catastrophes pourraient s'abattre sur le monde.






Date de parution: Mars 2011
Editeur: Casterman
Nombre de pages: 362
Prix France: 15 euros



MON AVIS

Pour commencer, je tiens à remercier chaleureusement Karine, du Club de lecture pour m'avoir offert ce tout premier partenariat. Merci aussi aux éditions Casterman pour avoir mis cet ouvrage entre mes mains.

Vient ensuite mon verdict...
Je ne ferai pas durer le suspense très longtemps: j'ai été EBLOUI !

C'est la première fois que je lisais du Béatrice Bottet. J'avais bien laisser fureter une ou deux fois mon regard sur la saga du Grimoire au Rubis mais sans jamais m'y aventurer et ce premier partenariat était l'occasion de découvrir une auteure qui m'était donc inconnue.
Eh bien le Grimoire Maléfique m'a donné envie de lire d'autres oeuvres de Béatrice Bottet.

Sa plume est sublime; elle glisse sur le papier comme les mots dans notre tête et devant nos yeux.
Son style est envoûtant; on est comme hypnotisé par la texture de ses phrases et de toute l'histoire.
Son vocabulaire est extrêmement riche. D'autant qu'elle détaille, ici, un monde médiéval, caractérisé par un langage archaïque, tantôt noble, tantôt rustre. Et ma foi, c'est avec un grandiose prestige qu'elle parvient à nous transporter aux portes d'un Moyen-âge si bien détaillé (sans être trop descriptif), qu'il en devient palpable par moment.

Sans conteste, Béatrice Bottet est une magicienne des mots.
Chaque phrase est un régal, un plaisir que l'on savoure et qu'on relit parfois plusieurs fois, en murmurant, pour en sentir encore la trace sur nos lèvres.
J'ai l'impression de ne pas avoir suffisamment de mots pour décrire à quel point son écriture à couler en moi - naturellement et intensément.

Bon, l'écriture est une chose, mais qu'en est-il de l'histoire?
Eh bien il faut avouer qu'au départ j'étais un peu perdu... 
Les deux premiers chapitres démarrent avec une quantité considérable de personnages et les dialogues, autant que les scènes, ne sont pas toujours faciles à suivre.
Mais les choses se simplifient par la suite, tant l'histoire prend un tournant inattendu.

Inattendu est le mot!
Franchement, j'ai eu le souffle coupé par le contenu du bouquin.
Je m'attendais à une petite histoire toute simple: un grimoire qui a disparu; le monde qui court à sa perte; un adolescent choisi comme héros pour réaliser une quelconque prophétie et sauver l'humanité.
Bref, l'éternel combat du bien contre le mal.

Que nenni!
Rien de tout ça!
Si vous cherchez une gentillette histoire pour passer un bon moment ou distraire vos enfants, oubliez Le Grimoire Maléfique et choisissez plutôt un Harry Potter (et encore, un des premiers tomes ^^).

L'univers de ce roman est glauque et mélancolique (je ne dévoilerai rien, la surprise a été complète pour moi, autant qu'elle le soit pour vous). Il ne faut pas oublier que l'histoire prend place en plein Moyen-âge et que, comme je l'ai dit, il dépeint on ne peut mieux la vie dans ces temps anciens. Et cette vie était terriblement difficile, autant que ces temps l'étaient.

Je ne mettrais donc pas ce livre entre toutes les mains. A mon avis, il faut une certaine maturité pour avoir un bon recul par rapport aux évènements. D'autant que Béatrice Bottet n'est pas toujours douce en paroles.

Du reste, j'ai été totalement conquis!
Béatrice Bottet m'a ensorcelé de sa plume magique!
Et aussi résistant que je sois... Le charme a tout simplement opéré :)

- IN LOVE -