février 24, 2012

漫画・NEGIMA!, TOME 1 de Ken Akamatsu

RESUME

Negi Springfield, petit génie de 10 ans, sort d'une école de magie en Écosse. Il ne lui reste qu'un stage de fin d'études à faire pour terminer officiellement son cursus. 
Il se retrouve ainsi envoyé comme prof d'anglais dans un collège de filles au Japon.
Mais l'une d'elles se voit contrainte d'héberger Negi chez elle. Elle découvre alors qu'il est magicien et menace de le dévoiler à tout le monde...


Date de parution : 19 octobre 2005
Editeur : PIKA EDITION
Nombre de pages : 200
Prix France : 6,95 €



MON AVIS

Evidemment, ce qui devait arriver... arriva !
Quand on commence à avoir des points de comparaison dans le domaine des mangas, il y a forcément des choses que l'on aime et d'autres qui manque cruellement des ingrédients qui nous font décoller.

Aurais-je du lire le premier tome de Negima AVANT One Piece (dont la chronique se trouve d'ailleurs ICI)? Je ne le saurai jamais. Mais le constat est sans appel : je me suis vraiment ennuyé !

L'histoire, pourtant, semblait pouvoir offrir tout un lot d'aventures et de fascination (à tel point que je me suis immédiatement procuré les trois premiers tomes). Negi est un petit garçon de 10 ans. Mais pas n'importe quel petit garçon, il est magicien. Envoyé au Japon, il doit y devenir professeur d'anglais afin de clôturer son cursus et de recevoir son diplôme final... 
C'est peu banal, il faut l'avouer, ça semble même des plus attrayants... mais en terme d'aventures, le lecteur ne reçoit guère plus qu'une enfantine partie de "balle au prisonnier" entre collégiennes et lycéennes. Quant à la fascination... eh bien... disons qu'il faut aimer être fascinés par des cuisses et des poitrines de japonaises adolescentes ^^

Bon, beaucoup de mangas jouent sur les courbes sensuelles et les silhouettes voluptueuses des personnages, mais là, c'en était un peu trop pour moi. 

N'allez cependant pas croire que j'ai juste été offusqué par tant d'exhibitionnisme corporel ! 
Que nenni !
La déception, la vraie, vient de l'intégralité du manga lui-même qui, disons-le clairement, ne présente absolument aucun intérêt !
L'histoire est totalement vide de sens, la trame scénaristique n'a aucune cohérence, les personnages sont formatés et indissociables, tant dans leur caractère que dans leur attitude (à part peut-être le personnage d'Asuna, qui est bien la seule à se démarquer des 30 autres filles de la classe de Negi).
A aucun moment on ne ressent le moindre plaisir à parcourir les cases ou la moindre envie d'aller plus loin (je m'y suis pourtant forcé, gardant l'espoir que le meilleur (ou le moins pire) était à venir). 

Une lecture totalement creuse et desséchée qui n'a été qu'une véritable perte de temps.

Bon ! 
Ca c'est dit !
Mais que faire des deux autres tomes que j'ai achetés ?
Eh bien, croyez-le ou non, mais je vais les lire ! 

Le tome 34 est paru récemment, il doit bien y avoir une raison qui fait que la série perdure, non ?
On peut en tout cas l'espérer :)

- De qui se moque-t-on ? -

5 commentaires:

Maliae a dit…

coucou, je te rassure, j'ai lu ce manga avant de lire one piece et je l'ai trouvé chiant à mourir quand même =), s'il y a 34 tomes c'est qu'il a réussi à séduire un certains publics après tout (mais pouarf).

Anne Sophie a dit…

bah tout ça ça fait pas baver d'envie ;-) :)

Korto a dit…

Tu aurais du lire Love Hina bien avant !

Mélusine a dit…

Comme le dit Korto, il y a plutôt Love Hina, bien meilleur, du même auteur...

latchoutch a dit…

Salut !!
Pour ma part j'ai lu les premiers tomes il y a quelques années, je ne peux pas dire que j'ai trouvé ça nul à ch*** mais je n'ai pas adoré non plus. J'ai trouvé dans ces mangas qu'il y avait plus de blabla que d'action, ce qui le rend moins intéressant que beaucoup d'autres. Donc ton avis ne m'étonne pas vraiment. Mais comme tu le dis s'il y a 34 tomes c'est que ça doit plaire et peut-être que l'histoire s'améliore par la suite !