février 12, 2012

UNIQUE de Alison Allen-Gray

QUATRIEME DE COUVERTURE

Un jour, dans le grenier de son grand-père, Dominic, 15 ans, découvre un album photo que personne ne lui a jamais montré. Il est pourtant rempli d'images de son enfance. Plus il le feuillette, plus le malaise s'empare du garçon : ces anniversaires, il n'en a aucun souvenir; ces enfants qui l'entourent et semblent être ses copains, il ne se les rappelle pas; ces lieux où il pose, il ne les reconnaît pas. La dernière photo de l'album fait à Dominic l'effet d'une décharge électrique : c'est lui... en plus vieux ! Qui est ce jeune homme dont Dominic n'a jamais entendu parler et qui lui ressemble trait pour trait ?

Date de parution : 2 février 2011
Editeurs : Bayard Jeunesse
Nombre de pages : 277
Prix France : 11,90 €


MON AVIS


Approchez, approchez !
N'ayez pas peur d'être spoilés, cette chronique ne comporte aucun résumé.
Non pas que je n'aie nullement envie de vous parler de l'histoire, mais il me serait absolument impossible de vous en dire plus que dans la quatrième de couverture sans vous révéler des instants clés de ce roman.
Et ce serait franchement dommage de prendre le départ d'un récit d'une telle force en en connaissant directement le lieu de l'arrivée.

Bien que...
Il est un célèbre dicton qui pourrait facilement être utilisé pour parler du roman d'Alison Allen-Gray
"L'important c'est le voyage, pas la destination".

Et c'est vrai que dans cette histoire, la destination n'a finalement que peu d'importance.
La clé de l'intrigue est révélée assez tôt dans l'histoire et on comprend alors que ce n'est pas la recherche de la vérité, mais bien celle de l'identité qui va s'articuler autour des évènements à suivre.

Les personnages brillent par leur profondeur et leur force de caractère dans une histoire délicate et touchante qui nous entraîne au coeur de la condition humaine, de l'unicité de chaque être vivant et de son droit à revendiquer sa place sur terre, en n'étant qu'un parmi tant d'autres... un être normal !

En trame de fond, se joue un ancien drame dont la résurgence est indissociable de l'existence du personnage principal, Dominic. Un drame qui laisse perplexe, interrogateur et qui remet en question la connaissance de nos propres sentiments et des choix que l'on pourrait prendre, en tant qu'être humain, face à une situation semblable.

L'écriture est douche, chargée d'une conscience contradictoire, tiraillée entre les moeurs communs (presque inscrits dans notre patrimoine génétique) et la compassion accordée à une famille rongée par la douleur et le chagrin.

Bref, un roman qui, même s'il manque un peu d'action, se lit avec douceur et gravité, pour nous plonger dans un univers où la nature de l'homme est bouleversée par des enjeux émotionnels qui ne laisseront aucun lecteur indifférent.

- Plutôt bon -

5 commentaires:

Elyssandre a dit…

Je l'avais lu il y a quelques mois et je n'avais pas du tout été emballée pour ma part. Je trouve que l'histoire est trop simple. Trop facile. On a presque toutes les cartes en mains dès le départ. Le résumé en dit trop. La couverture est assez évidente également. Quant à l'intrigue, elle ne va pas bien loin. Certes, le voyage est primordiale, mais je ne l'ai pas trouvé intéressant en soupçonnant les 3/4 du trajet. Il manquait quelque chose. Un petit truc subtile pour qu'il puisse me conquérir. Je trouve ça dommage. Heureusement, il t'a fais meilleure impression, c'est le principal ! :)

Ardanuël a dit…

Je pense que les livres nous atteignent aussi différemment selon les périodes de notre vie auxquelles on les lit.
Je suis dans une période assez étrange il faut dire.
Je n'ai jamais été aussi sensible et touché par les choses de la vie.

Sans doute cet état d'esprit est-il aussi en partie responsable de ce jugement.

Qui sait si j'en aurai pensé le même il y a deux ans... Ou dans deux ans ^^

Personnellement, j'ai pris beaucoup de plaisir et je me suis intégré à l'histoire comme si je la vivais. Je n'ai pas trop eu de mal à essayer d'imaginer ce que tel ou tel personnage ressentait où par quoi il était passé.

C'est vrai qu'en ce moment j'ai beaucoup de chances, je ne lis que des romans que j'apprécie ^^

Méloë a dit…

Il me tente bien. Mon côté anthropologue ressort (une fois de plus -_-). J'ai limite d'avantage envie de découvrir les réactions, le comportement de Dominic que de découvrir la clef du mystère.

Anne Sophie a dit…

Tu as bien titillé ma curiosité... une fois encore. Tu le mets dans ta valise ? :)

Cali a dit…

Tu as été taguée par Cali!!!

va voir par là: http://calidoscope.canalblog.com/archives/2012/02/13/23511316.html

gros bisous!
Cali