février 29, 2012

QUATRIEME DE COUVERTURE 


Suite du tome 1 (lien vers la chronique).
Pas de quatrième de couverture pour éviter le moindre spoil.





Date de parution : 03 mars 2011
Editeur : SYROS (Soon)
Nombre de pages : 319
Prix France : 16,50 €

MON AVIS

Attention, vous ne trouverez dans cette chronique, aucun résumé ou allusion au contenu de l'histoire. La raison en est toute simple : certains visiteurs pourraient, volontairement ou non, avoir envie de connaître mon avis sur ce tome 2 avant d'avoir eux-mêmes lu le premier tome et il serait dommage qu'une partie de l'intrigue leur soit révélé de cette manière.

D'autant que l'intrigue, ici, est particulièrement forte !

Bon, pendant une grande partie du roman, j'ai cru que j'allais être déçu. L'action est beaucoup moins présente et l'ambiance lourde d'angoisse que j'avais tellement appréciée dans le premier tome est beaucoup moins mise en exergue. J'avoue que quelques fois, le défilement des pages m'a paru un peu long... jusqu'à la révélation finale !

Si une bonne moitié du roman flotte sur une eau calme et sereine, l'autre moitié, elle, peine à garder son équilibre dans un océan ravagé par une tempête chargée de complots, de haine et de vengeance.

L'histoire bifurque soudainement pour plonger dans des eaux encore plus sombres et faire chavirer le lecteur au coeur d'un entrelacs d'évènements plus révoltants les uns que les autres. On a envie de hurler, de frapper du poing, de se soulever et de prendre part à la bataille pour rétablir une certain équilibre dans cet univers où règne un véritable chaos.

Mais la dure loi de la littérature, c'est qu'il est impossible d'interagir avec le monde qui se déroule sous nos yeux. Impuissants, on assiste donc à une succession de scènes de plus en plus effroyables

Vers la fin du roman enfin, l'action se précise, le rythme devient haletant et nous entraîne vers une scénario cauchemardesque qui nous fera nous tortiller d'impatience et de regrets.

Puis, vient le moment de l'ultime révélation. Le voile levé, le lecteur reste pantois. La stupéfaction est colossale, la consternation extrême.

Une fin magistrale pour une oeuvre en deux volets qui mérite d'être lue, connue et partagée par le plus grand nombre !

- SO SAD IT HAS ENDED -

2 commentaires:

Anne Sophie a dit…

tu les mets dans ta valise hein ? :) :) :)

Nathan a dit…

cette série est supeeeeer ... :D Heureux que tu les ai lus ! ;)